Raphaëlle Bacqué

Karl Lagarfeld

"Travailler, c'est faire un boulot qu'on n'aime pas.

Dès l'instant que vous aimez votre boulot, ce n'est plus du travail". Karl Lagerfeld

Qui était vraiment Karl Lagerfeld ?

- Un grand couturier

- Un adorateur de la féminité

- Un patron hyperactif

Mais il était plus que ça :

- Un homme du monde

- Un manipulateur de haut vol

- Un extraordinaire séducteur un rien pervers

- Un seigneur à l'allure très Grand Siècle

- Un provocateur impénitent

- Un amoureux transi dans la vie

- Une icône mondiale

La communication aux Amis de Livres en Scène


En septembre 2010, nous avions reçu Raphaëlle Bacqué pour son livre "Le dernier mort de Mitterrand". Pour la première fois, nous avions choisi le restaurant "Le Berkeley" en raison du fait que Pierre Mendès France avait fait connaître François de Grossouvre à François Mitterrand en ce lieu même. Le livre, très documenté de la journaliste, défendait la thèse du suicide alors même que la famille et les proches du Président du Comité des Chasses Présidentielles affichaient le plus grand scepticisme sur cette interprétation. Cette relation entre un lieu et un ouvrage avait donné une nouvelle dynamique à nos rendez vous.

Nous retrouvons Raphaëlle Bacqué avec plaisir, mais dans un tout autre contexte puisque son dernier ouvrage est consacré à un homme de pouvoir dans le monde de la mode, en la personne de Karl Lagerfeld. La journaliste s’est étonnement intéressée à cet Empereur de la haute couture en lui consacrant de nombreux reportages dans le journal Le Monde. Elle ignorait, en l’interviewant, que celui-ci victime d’un cancer qu’il cachait, vivait alors ces derniers mois.

A partir de ses reportages publiés et des nombreuses confidences reçues après la mort du Couturier, elle nous propose une biographie d’une très grande richesse.

Raphaëlle Bacqué

Le mercredi 23 octobre 2019 à 19H30

Au Restaurant "Chez Françoise"

Sous l'Aérogare des Invalides (Air France)

Métro: Invalides (ligne 8 et 13) RER - Service de voiturier (face au 2 rue Fabert)

Pour débattre sur ce Grand Homme de pouvoir, nous avons choisi le salon des Premiers Ministres où nous avions reçu, en son temps, Isabelle Saporta pour un livre qui s’intitulait "Du Courage", Isabelle qui est devenue désormais une personnalité politique, est encore plus engagée dans son combat pour l’Ecologie.

A l’issue du Dîner, notre Auteure se fera un plaisir de dédicacer, à chacun des présents, son ouvrage "Kaiser Karl" qui se trouve être en quatrième position sur la liste des livres les plus vendus (Source : la revue "Lire").


Le Menu

Les Tables

Elisabeth Lagerfeld

« Dans son fantasme, Elisabeth est « toujours délicieusement habillée, si parfaite »…. Elle joue de la musique en virtuose, traduit en allemand Teilhard de Chardin et fume sans complexe. Avec son fils, elle est sans pitié

Patrick Hourcade qui a côtoyé Elisabeth Lagerfeld à Paris et à Grand-Champ se souvient surtout d’une femme « bien élevée qui avait un grand sens de la conduite ».
Raphaëlle Bacqué – Kaiser Karl


Jacques de Blascher

« Avec sa fine moustache de dandy d’avant guerre, ses vestes à larges revers et son foulard de soie autour du coup, Jacques ressemble à un personnage de Proust ou d’Oscar Wilde, entre Swan et Dorian Gray. Il a toutefois une drôle de lueur dans l’œil. Quelque chose de provocant et de pervers.
Raphaëlle Bacqué – Kaiser Karl



Yves Saint Laurent

« C’est un de ces clins d’œil de l’histoire : Saint Laurent et Lagerfeld ont été distingués en même temps… L’un venu des rives lumineuses de la méditerranée, l’autre des rives sombres de l’Elbe. Karl eu tôt fait de repérer le talent d’Yves. Qui mieux que lui peut apprécier l’élégance du coup de crayon, le raffinement de la ligne, l’intelligence de la coupe? De son côté, Yves raffole de l’humour de Karl, de son aisance et de son talent pour organiser des virées dans son coupé Mercedes que son père Otto lui a offert pour sa réussite au concours. Raphaëlle Bacqué – Kaiser Karl

Inès de la Fressange

« Longue, très mince, brune, Ines de La Fressange a un petit air « Coco »….

Physiquement, la jeune femme de vingt cinq ans, 1,81 mètre et 55 kilos, est parfaite pour les tailleurs Channel : « Fine, pas de seins, les hanches étroites, ainsi la veste tombe parfaitement « détaille une ouvrière des ateliers de couture. « Ce côté garçonnet, chez une femme est très inspirant » souligne Karl Lagerfeld qui dessine désormais ses collections en pensant à Ines.
Raphaëlle Bacqué – Kaiser Karl





Le mot de Raphaëlle Bacqué sur le Livre d'Or