Didier Decoin

Zola a tellement aimé les faits divers qu'il en est mort. Didier Decoin

Didier Decoin raconte sa passion pour le monde des fait divers, leur environnement, leurs langages, leurs tics et leur manies, leurs accessoires, de la malle sanglante aux machines à écrire Underwood, tous ces terrains vagues ou ils aiment à éclore et à proliférer : les arcanes de la police, de la justice, des médecins et des bourreaux –qui parfois sont interchangeables.

Peut-on être amoureux des faits divers ? Ce qui est certain, c'est qu'on peut se prendre de passion pour les personnages qui les habitent, qui les hantent, qui en vivent ou qui en meurent, victimes et tueurs, héros et justiciers, escrocs de haut vol et mystificateurs, journalistes et romanciers...

C'est à un bal « démasqué » que Didier Decoin invite le lecteur. Entrez dans la danse : de Marguerite de Ravalet, la jouvencelle qui perdit la tête (au sens propre) pour un amour maudit, à la troublante Amanda Fox et la petite Omayra Sanchez dont la mort retransmise en direct fit pleurer le monde entier, voici quelques demoiselles en détresse parmi les plus émouvantes. Face à elles, virevoltent les quadrilles diaboliques des cannibales, des kidnappeurs, des tueurs en série et des génies de la mort Du maquis corse au boulevard du Crime, en passant par la forêt maudite d'Aokigahara et Boston tombée dans la mélasse, voici le petit peuple des faits divers et ses mille et une histoires.

A peine croyables, mais pourtant vraies.

La communication aux Amis de Livres en Scène.

En novembre 2013, nous vous avions proposé notre première soirée chez Drouant qui fût un succès. Nous recevions, ce soir là, l’un des derniers membres élu à l’Académie Concourt en la personne de Pierre Assouline. Il venait de sortir un livre sur les coulisses des cent ans de cette Académie.

Aujourd’hui, notre proposition porte sur son Secrétaire Général : Didier Decoin avec lequel nous avons eu le plaisir de déjeuner, fin novembre, au Procope, ce fameux restaurant considéré comme le plus ancien de Paris. Il s’était alors montré intéressé par la démarche globale de notre Association « Livres en Scène » et nous avait laissé espérer une rencontre possible pour le début du printemps en un lieu auquel il est particulièrement attaché.

Nous sommes donc désormais heureux de vous donner l’occasion de rencontrer l’auteur, le journaliste, le scénariste pour le cinéma et la télévision, le romancier, l’homme de la mer tout autant que l’Académicien qui ne cache pas sa passion pour les faits divers. Il les lisait dès son jeune âge dans le journal "France Soir" de son père, le Cinéaste réputé Henri Decoin. Aussi, il nous présentera certainement avec beaucoup d’humour son dernier ouvrage :

"Le Dictionnaire Amoureux des Faits Divers"

Didier DECOIN

Le mardi 12 avril 2016 à 19H30

Au Restaurant DROUANT

18 Rue Gaillon, 75002 Paris

Métro: Opéra - 4 Septembre

Service de voiturier

L’Auteur nous ayant confirmé son accord ce jour même, il ne nous reste que peu de temps pour avoir le plaisir de recevoir le vôtre.


Le Menu

Les Tables

Caïn

"Caïn maudit, peint par João Maximiano Mafra (1851)."

Caïn est l’auteur du tout premier des faits divers.

" Et voilà notre Caïn confronté au problème qu’après lui d’innombrables meurtriers allaient rencontrer à leur tour : comment se débarrasser d’un cadavre ?... "

"Si Caïn avait inventé le crime, Dieu avait, en réponse, inventé le droit de grâce"

Dictionnaire amoureux des Faits divers - Didier DECOIN


Emma BOVARY

Film d’Henry Decoin (1938)

"- Sois donc trivial, Gustave

- Tu veux dire…une histoire triviale ?

- Triviale et même sordide !

- Un fait divers, en somme ? devine Flaubert.

- Tu y es ! Tiens, pourquoi pas celui qui a défrayé la chronique de Ry ?"

Dictionnaire amoureux des Faits divers - Didier DECOIN


Colette

(1873 -1954)

" Colette n’est pas que Colette. La dame au papier bleu (…), une des écrivaines les plus charmantes et les plus charmeuses de notre histoire littéraire, la drôle de dame fut aussi l’un des écrivains (…) à avoir consacré le plus de leur temps à la presse : mille trois articles/…/ tous signés Colette /…/ : ce pourquoi c’est consacré Colette, c’est le fait divers bien cru,…

Dictionnaire amoureux des Faits divers - Didier DECOIN


Marcel Proust

(1871 - 1922)

On connaît surtout (et on aime) Marcel Proust pour A la Recherche du temps perdu. Mais il est aussi l’auteur d’un ouvrage plus ignoré, et pourtant ô combien savoureux : Pastiches et Mélanges, publié en 1919 par la NRF ? qui est un recueil d’articles de presse parus principalement dans Le Figaro. L’un des attraits de ces pastiches, et leur raison de figurer dans ce dictionnaire, est qu’ils traitent tous d’un même époustouflant fait divers : l’affaire Lemoine, l’une des plus formidables escroqueries du XXe siècle. Dictionnaire amoureux des Faits divers - Didier DECOIN

Quelques Photos

Le mot de Didier Decoin sur notre Livre d'Or